Le thanatopracteur

À jour en Octobre 2017

Écrit par les experts Ooreka

Après un décès, il est conseillé de pratiquer des soins de conservation du corps en attendant la mise en bière. Pour cela, il existe différentes techniques dont la thanatopraxie, obligatoire dans certains cas, effectuée par le thanatopracteur.

Thanatopracteur : différents types de soins

Une opération de thanatopraxie dure environ 1h30.

Le thanatopracteur prend en charge le corps du défunt quelques heures après son décès.

Il pratique des soins destinés à :

  • retarder le processus de dégradation du corps avant sa mise en bière : le thanatopracteur injecte des produits conservateurs (formol) et antibactériens dans le système artériel ;
    • en règle générale, le corps est mis en bière dans les 24 heures, mais la thanatopraxie permet de porter ce délai à 48 heures ;
    • le corps devient inaltérable pendant plusieurs semaines : attention, cela n'a rien à voir avec un « embaumement » ;
    • ces soins sont hygiéniques car ils ralentissent les transformations du corps après le décès et évitent les odeurs nauséabondes.
  • soigner la présentation du défunt :
    • en lui rendant notamment une apparence naturelle et reposée ;
    • soins du visage, habillage, coiffage, maquillage.

Les résultats sont habituellement très bons sauf dans certains cas :

  • lorsque le défunt a reçu avant son décès un traitement médical spécifique, des perfusions ;
  • si l'opération de conservation est tardive ;
  • si le défunt a une forte corpulence ou si son corps est très abîmé.

Le thanatopracteur pratique également :

  • l'ablation d'appareils à pile (pacemaker...) ;
  • le moulage du visage ou d'un membre du défunt (main...).

Quand passer par un thanatopracteur ?

Ils sont pratiqués dans les chambres funéraires, les chambres mortuaires ou au domicile des personnes défuntes.

Bon à savoir : les soins de conservation ne peuvent être réalisés au domicile du défunt que lorsque le décès est survenu à son domicile, dans un délai de 36 heures après le décès (délai qui peut être prorogé de 12 heures pour tenir compte de circonstances particulières), et lorsque le domicile répond à des exigences minimales de configuration de la pièce où sont réalisés ces soins (décret n° 2017-983 du 10 mai 2017).

Les cas les plus fréquents de thanatopraxie

Les soins d'un thanatopracteur sont conseillés dans plusieurs cas :

  • décès à domicile ou dans les établissements de santé/maisons de retraite n'ayant pas de cases réfrigérées ou de table réfrigérée ;
  • prolonger le délai avant la mise en bière : permet à la famille de veiller le corps plus longtemps, à domicile ou en chambre funéraire.

Thanatopracteur : obligatoire dans certains cas

La loi impose le recours aux soins de thanatopraxie :

  • pour le transport d'un corps avant mise en bière (transport à visage découvert) :
    • dans les premières 24 heures : transport de plus de 600 km ;
    • entre 24 et 48 heures après le décès.
  • pour l'entrée d'un cercueil dans certains pays.

Bon à savoir : à compter du 1er janvier 2018, les personnes décédées, atteintes du sida ou d'une hépatite virale, peuvent recevoir des soins de conservation des corps (arrêté du 12 juillet 2017). La thanatopraxie reste interdite dans certains cas, comme pour les personnes décédées de la rage, du choléra, de la peste, des fièvres hémorragiques virales graves et contagieuses, d'un syndrome respiratoire aigu sévère ou encore de la maladie de Creutzfeld-Jakob.

Obligations du thanatopracteur

La thanatopraxie est extrêmement réglementée. Le thanatopracteur doit être en possession de plusieurs documents obligatoires :

  • la non-opposition légale du médecin ayant constaté le décès : elle doit être apposée sur le certificat de décès ;
  • l'autorisation signée du défunt (donnée avant sa mort) ou de la personne chargée de ses obsèques ;
  • l'information de la famille : s'agissant d'actes invasifs, la famille est informée sur l'objet et la nature des soins de conservation, par la mise à disposition d'un document écrit officiel ;
  • l'autorisation de la mairie.

Le thanatopracteur a l'obligation de réaliser ses soins en présence d'un agent de police ou gendarme. Enfin, il doit remettre un rapport à la mairie décrivant son mode opératoire ainsi qu'un échantillon du produit injecté.

Prix du recours à un thanatopracteur

Le prix d'une opération de conservation par un thanatopracteur coûte assez cher : comptez entre 200 et 300 €. Il est important de demander plusieurs devis à différentes sociétés de thanatopraxie avant de vous engager.

Entrez en contact direct avec des professionnels afin d’obtenir un devis personnalisé.

Demander un devis gratuit

Pour aller plus loin


Prenez rendez-vous

Décrivez votre demande en quelques clics.

Des spécialistes de votre région vous contactent sous 48h.

Gratuit et sans engagement !

Prendre rendez-vous

Merci de préciser votre attente pour ce rendez-vous.

Merci de préciser votre attente pour ce rendez-vous.

Merci de préciser qui est concerné par le rendez-vous.

Merci de préciser quel est le délai de votre projet.

Merci de préciser votre code postal.



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !