L’enclos familial

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka  À jour en novembre 2018

Sommaire

  • Enclos familial : une concession pour toute la famille
  • Pourquoi choisir un enclos familial ?
  • Aménagement d'un enclos familial
  • Enclos familial : réglementation

Un enclos familial est installé sur une concession en pleine terre classique de 1 m × 2 m avec une durée de concession longue et renouvelable.

Enclos familial : une concession pour toute la famille

L'enclos familial permet de recevoir toute la famille défunte dans un espace personnalisé, appropriable, aménageable selon la volonté familiale :

  • Autrefois, l'enclos familial occupait un morceau du cimetière, clos et réservé aux sépultures d'une famille, souvent celle des châtelains.
  • Avec la crémation et les tombes cinéraires, l'enclos devient possible pour toutes les familles, et sur 2 m² seulement.

L'intérêt pour la famille est de pouvoir y rassembler tant les défunts « à venir » que les défunts « du passé » qui ont été enterrés dans différentes tombes alentour.

Pourquoi choisir un enclos familial ?

L'enclos familial est « avantageux » aussi bien pour la famille des défunts que pour la mairie propriétaire du cimetière :

  • les membres de la famille peuvent se retrouver à un seul et même endroit pour se recueillir ;
  • cet aménagement permet de retrouver de la place dans un cimetière existant.

Aménagement d'un enclos familial

L'enclos familial peut être « construit » sur une concession existante ou à créer. Il doit être cependant réalisé sur une concession dite « en pleine terre ».

  • La concession en pleine terre peut déjà appartenir à la famille, le défunt en cercueil qui y est enterré pourra y rester.
  • Normalement, il reste 1 m de terre au-dessus de lui, profondeur suffisante pour implanter des mini-tombes qui font 50 cm de profondeur, des urnes-tombes ou des urnes simples.
  • S'il y a une pierre tombale de toute surface existante, elle pourra être déposée pour créer un aménagement paysager.

 

Enclos familial : réglementation

Il n'y a pas de réglementation particulière concernant l'aménagement d'un enclos familial. Vous devez cependant :

  • posséder un permis d'inhumation pour chaque défunt ;
  • pouvoir exhumer individuellement les cendres de chaque défunt.

En ce qui concerne l'implantation d'une mini-tombe en pleine terre, vous pouvez le faire vous-même, sans autorisation particulière.

La pérennité de votre enclos familial dépend de celle de votre concession : soyez vigilants, car certaines mairies limitent la durée des concessions en pleine terre et ne proposent pas de renouvellement. Rapprochez-vous des services d'état civil de la mairie, ils seront en capacité de vous expliquer les modalités appliquées à votre cimetière.

Obsèques : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour faire les bons choix
  • Des conseils sur les démarches, l'organisation et le financement
Télécharger mon guide
Obsèques