Le don d'organe

À jour en Juin 2017

Écrit par les experts Ooreka

Lorsqu'une personne décède, elle peut décider de faire don de son corps à la médecine. Cela peut prendre deux formes différentes : le don d'organe ou bien le don du corps à la science.

Don d'organe : un don gratuit pour la vie d'un autre

Le don d'organe est une possibilité qui se présente souvent à la famille du défunt.

Présentation des méthodes de contraception existantes et nos conseils pour vous aider à choisir le contraceptif qui vous correspondra le mieux.

Selon certaines conditions (notamment si celui-ci était en bonne santé), un ou plusieurs organes du défunt peuvent être prélevés pour prolonger la vie d'une personne en attente de greffe.

Le prélèvement d'organes doit se faire très rapidement après le décès d'une personne pour ne pas altérer les fonctions des organes. Le don d'organe n'entraîne aucun frais supplémentaire pour les proches du défunt.

Entrez en contact direct avec des professionnels afin d’obtenir un devis personnalisé.

Demander un devis gratuit

Les démarches pour le don d'organe

Il est important de parler du don d'organe en famille avant que le décès ne survienne, car de nombreuses familles sont indécises devant ce choix : que voulait le défunt ?

Légalement, la règle est celle du consentement présumé : toute personne qui n'a pas signalé de son vivant son opposition au don d'organe est présumée consentante.

Les règles changent cependant à compter du 1er janvier 2017. Si une personne n'a pas fait savoir de son vivant qu'elle refuse le don d'organe, le médecin pourra pratiquer un prélèvement à sa mort, sans demander l'avis de la famille du défunt. Les proches ne seront ainsi plus consultés, mais simplement informés.

Jusqu'au 1er janvier 2017, il existe différents cas de figure :

  • Le prélèvement peut se faire immédiatement si le défunt avait clairement exprimé son accord de son vivant.
  • Cela prendra plus de temps si l'on ne connaît pas les vœux du défunt : c'est à la famille de faire un choix.
  • Si le défunt est un enfant mineur, le prélèvement ne peut pas se faire sans l'accord de ses parents.
  • Les personnes qui ne souhaitent pas faire de don d'organe doivent le signaler pour être inscrites sur le registre national des refus : la liste est consultée par les médecins avant tout prélèvement.

Devenir du corps en cas de don d'organe

Si le don d'organe peut se faire, les médecins procèdent à une intervention chirurgicale dans les plus brefs délais afin de prélever les organes dont ils ont besoin. Ensuite, le corps du défunt est rendu à ses proches qui peuvent organiser les funérailles.

Entrez en contact direct avec des professionnels afin d’obtenir un devis personnalisé.

Demander un devis gratuit

Pour aller plus loin


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
yves renaud

assureur conseil | expertise assurances conseil

Expert

lucien capdecomme

expert-comptable | expertise comptable

Expert

JT
jack t.

notaire honoraire

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts

Prenez rendez-vous

Décrivez votre demande en quelques clics.

Des spécialistes de votre région vous contactent sous 48h.

Gratuit et sans engagement !

Prendre rendez-vous

Merci de préciser votre attente pour ce rendez-vous.

Merci de préciser votre attente pour ce rendez-vous.

Merci de préciser qui est concerné par le rendez-vous.

Merci de préciser quel est le délai de votre projet.

Merci de préciser votre code postal.



Autres sujets sur Ooreka


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !