Le décès par suicide

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka  À jour en novembre 2018

Sommaire

  • Les démarches en cas de décès par suicide
  • Organiser les obsèques d'un proche suicidé

Certaines circonstances de décès entraînent des démarches particulières. C'est le cas notamment du décès ayant lieu à l'étranger ou bien les décès par suicide ou accident.

Les démarches en cas de décès par suicide

Si l'un de vos proches décède par suicide, il faut en informer la police. Comme dans tous les cas de mort violente ou suspecte, la police judiciaire ouvre une enquête sur les circonstances du décès et communique son rapport au procureur de la République.

Contrairement aux démarches habituelles, le défunt est pris en charge par l'autorité judiciaire et non par la famille :

  • le corps du défunt est en général transféré dans un Institut Médico-légal afin de confirmer les causes du décès ;
  • le certificat de décès est établi par un médecin agrémenté par la police judiciaire ;
  • c'est l'autorité judiciaire qui autorise l'admission du défunt en chambre funéraire ;
  • c'est aussi cette autorité qui délivre à la famille le permis d'inhumer.

Organiser les obsèques d'un proche suicidé

Le suicide est bien évidemment une souffrance terrible pour les proches du défunt.

Il existe de nombreuses associations d'aide aux familles de personnes suicidées : celles-ci peuvent les soutenir dans leur travail de deuil et dans l'organisation des obsèques.

Ce soutien fait aussi partie du rôle des sociétés de pompes funèbres qui aident au mieux la famille à organiser les funérailles.

Obsèques : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour faire les bons choix
  • Des conseils sur les démarches, l'organisation et le financement
Télécharger mon guide
Obsèques

Aussi dans la rubrique :

Démarches

Sommaire

Délai pour effectuer les démarches

Démarches