Le décès à l'étranger

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka  À jour en décembre 2018

Sommaire

Certaines circonstances de décès entraînent des démarches particulières. C'est le cas notamment du décès par suicide, ou par mort violente, ou les décès ayant lieu à l'étranger.

Les démarches liées au décès à l'étranger

En cas de décès à l'étranger, les proches doivent effectuer une double démarche :

  • acte de décès local : obligatoire. La réglementation habituelle exige généralement de déclarer le décès au service d'état civil des autorités locales ;
  • consulat : facultatif
    • il est conseillé de déclarer le décès au service d'état civil du consulat français ;
    • et/ou de faire retranscrire l'acte de décès local sur les registres français : pour cela, il faut s'adresser au service d'état civil du consulat français (grâce à cela, la mention du décès figurera sur l'acte de naissance français du défunt).

Organiser les obsèques après un décès à l'étranger

Si une personne française décède à l'étranger, le consulat français sur place contacte la famille du défunt afin de savoir si elle désire rapatrier son corps ou ses cendres.

Assurance décès et perte d’autonomie : l’assureur est juge

Si c'est le cas :

  • les frais de rapatriement sont à la charge des proches ou bien à la charge de l'assurance du défunt si celui-ci disposait d'une garantie rapatriement ;
  • les formalités réglementaires sont prises en charge par le consulat.

Si la famille ne souhaite pas de rapatriement, les frais d'inhumation ou de crémation sur place sont à sa charge.

Obsèques

Obsèques : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour faire les bons choix
  • Des conseils sur les démarches, l'organisation et le financement
Télécharger mon guide

Aussi dans la rubrique :

Démarches

Sommaire