Autopsie

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka  À jour en janvier 2021

Sommaire

Examen médical des cadavres, l'autopsie permet de déterminer précisément les causes de la mort. Elle se différencie de la dissection qui a un but d'étude. Quoiqu'imprécis sur de nombreux points, il existe un cadre légal dans la réalisation d'une autopsie. Elle a un déroulement très précis et se doit d'être complète et exhaustive puisqu'on ne peut la réaliser intégralement qu'une seule fois.

Le point dans notre article.

Différents types d'autopsie

Il existe différentes sortes d'autopsies :

  • l'autopsie médico-scientifique qui permet de poser un diagnostic ou de pratiquer des recherches ;
  • l'autopsie médico-légale, requise par la justice, pour établir la cause précise de la mort lorsque celle-ci paraît « suspecte » ou lors de catastrophes entraînant beaucoup de morts et nécessitant une identification (tsunami de 2004, crashs aériens...).

Autopsie médico-scientifique

Elle est réalisée par des médecins, spécialisés ou non en anatomie pathologique.

Elle permet :

  • d'expliquer une mort naturelle ;
  • d'éclairer un diagnostic non résolu ;
  • de trouver les raisons d'un échec thérapeutique ;
  • ou d'améliorer les connaissances médicales.

Seules 5 % des autopsies sont des autopsies médico-scientifiques.

Dans le cadre d'une autopsie médico-scientifique, les médecins ont une obligation de s'assurer de la « meilleure restauration possible » du corps avant restitution.

Cette autopsie ne peut être réalisée que si le sujet décédé ne s'y est pas opposé de son vivant et que l'un des titulaires de l'autorité parentale (ou la famille) donne son consentement.

Autopsie médico-légale

Elle est réalisée par un médecin légiste.

Exigée par une autorité judiciaire, elle permet :

  • d'identifier un cadavre ;
  • de rechercher la cause d'une mort suspecte, son origine (accidentelle ou criminelle) ;
  • d'établir les circonstances de la mort et rechercher des traces de viol, d'alcoolisation, d'intoxications diverses.

Jusqu'en 2011, il n'y avait pas de disposition légale prévue concernant la restitution du corps. Dorénavant, la famille doit être informée de l'autopsie et des dispositions quant à la restitution du corps et son inhumation.

Déroulement d'une autopsie

Une autopsie se déroule en 2 temps : un examen externe du corps et de son environnement puis l'examen interne.

Tout au long de ces examens, la réalisation de clichés numériques permet de garder des traces.

L'examen interne pourra être complété par des prélèvements divers (liquides, tissus) pour réaliser des tests toxicologiques, histologiques et bactériologiques.

De même, on pourra réaliser des examens d'imagerie médicale pour compléter, voire orienter les conclusions.

Examen externe

Un examen minutieux des lieux est indispensable.

L'examen externe détaillé du corps l'est également, avant et après lavage. Il s'agit de la levée du corps. Il comporte (liste non exhaustive) :

  • la taille et le poids ;
  • l'état de nutrition ;
  • la couleur de la peau ;
  • les signes particuliers : cicatrices, tatouages, malformation, tâches ou traces... ;
  • les signes cadavériques : lividité, rigidité, modifications entraînées par l'environnement... ;
  • la description et l'examen minutieux de la tête et de la face (chevelure, barbe, bouche, nez, oreilles, yeux...) ;
  • recherches au niveau des cervicales : mobilité, abrasions, ecchymoses... ;
  • recherches au niveau thoracique : déformation, instabilité, aspect et description des seins, mamelons ;
  • recherches au niveau abdominal : ballonnement, pigmentation, cicatrices... ;
  • organes génitaux ;
  • au niveau des membres : déformation, mobilité anormale, traces d'injection, cicatrices...

Il faut également répertorier et étudier toutes les blessures y compris les abrasions, ecchymoses et morsures, les traces d'interventions chirurgicales. Cette description doit préciser 4 informations :

  • la nature vitale ou post-mortem ;
  • le type de plaie ;
  • la mensuration et le siège exact ;
  • la forme.

On relèvera les empreintes digitales et on effectuera des prélèvements cutanés en vue de recherches de résidus de tir.

Examen interne

Après cet examen, on procède à l'examen interne qui se déroule ainsi :

  • On réalise des incisions profondes (« les crevées ») au niveau des muscles afin de mettre en évidence des ecchymoses sous-cutanées et/ou intramusculaires qui peuvent ne pas apparaître au moment de l'examen externe.
  • Après l'ouverture du corps, les différents organes sont analysés en place puis enlevés pour être examinés, disséqués et pesés.
  • Les voies aériennes sont ôtées puis examinées et disséquées.
  • Enfin, la boîte crânienne est découpée pour extraire l'encéphale et la dure-mère. L'encéphale est pesé, disséqué. La base du crâne est examinée pour mettre en évidence d'éventuelles fractures de la boîte crânienne.

Toutes ces étapes permettent de mettre en évidence les lésions internes, la trajectoire des blessures.

À l'issue de ces différents examens, le cadavre est reconstitué. Il reste, dans le cas d'une autopsie médico-légale, à la disposition de l'autorité judiciaire qui l'a demandée.

Attention : l'autopsie ne doit jamais se limiter à la description des lésions qui expliquent la mort.

Rédaction du rapport d'autopsie

Il revêt une importance identique à l'autopsie elle-même puisqu'il s'agit du support de communication des résultats. Il doit être clair, précis et permanent.

Il contient :

  • les informations personnelles complètes ;
  • les informations concernant le décès (date, lieu, heure) et l'autopsie (date, heure, lieu, nom et statut du médecin qui réalise l'autopsie) ;
  • un compte-rendu du déroulement et des circonstances du décès ;
  • la description des examens internes et externes avec des commentaires sur chaque organe ;
  • la liste de toutes les analyses réalisées et leurs résultats.

Quoique de moins en moins fréquente, l'autopsie permet de mettre des causes sur les circonstances d'un décès qu'elles soient médicales ou suspectes. Il s'agit d'un examen extrêmement minutieux permettant d'apporter des réponses sur les causes d'un décès. À ce titre, il est strictement « chorégraphié » et encadré.

Pour aller plus loin :

Obsèques

Obsèques : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour faire les bons choix
  • Des conseils sur les démarches, l'organisation et le financement
Télécharger Mon Guide

Aussi dans la rubrique :

Démarches

Sommaire

Ces pros peuvent vous aider